L’avenue Laurier Est – de l’avenue King Edward au parc Strathcona – et son quartier avoisinant, la Côte-de-Sable, ont été le domicile d’une variété extraordinaire de personnages  historiques dont plusieurs pères de la Confédération, dix premiers ministres, Tommy Douglas, sir Sandford Fleming, l’as de l’aviation canadienne de la Première Guerre mondiale Billy Bishop, le poète de la Confédération Archibald Lampman et la première femme sénatrice du Canada Cairine Wilson, ainsi que des barons de l’industrie du bois, des juges de la Cour suprême, des ministres, des maires, des greffiers du Conseil privé et des dirigeants d’institutions nationales, comme le musée des beaux-arts. Aujourd’hui, lorsque les Canadiens et Canadiennes se promènent le long de l’avenue Laurier, passent devant l’église St-Alban the Martyr ou se rendent de l’église All Saints au parc Strathcona, ils marchent littéralement sur les traces des bâtisseurs de notre pays.

 

PÈRES DE LA CONFÉDÉRATION

PREMIERS MINISTRES

1.    Sir John A. Macdonald

2.    Sir Charles Tupper

3.    Sir Alexander Tilloch Galt

4.     Sir Alexander Campbell

5.    John Hamilton Gray

6.    William MacDougall

7.    Sir Samuel Leonard Tilley

1.    Sir John A. Macdonald

2.    Sir Charles Tupper

3.    Sir Wilfrid Laurier

4.    Sir Robert Borden

5.    William Lyon Mackenzie King

6.    John Diefenbaker

7.    Lester B. Pearson

8.     Pierre Trudeau

9.     John Turner

10.   Paul Martin

 

La majorité de leurs maisons existe encore dans la Côte-de-Sable aujourd’hui, y compris trois directement sur l’avenue Laurier – soit Stadacona Hall, la résidence de Macdonald; l’édifice-apartement Strathcona, où a logé Diefenbaker; et la Maison-Laurier, la résidence de Laurier où a aussi habité Mackenzie King et qu’il utilisait comme son bureau principal (maintenant un lieu historique national). D’autres se trouvent à seulement quelques blocs de l’avenue Laurier, y compris la résidence de Tupper sur la rue Daly, le cottage de Pearson sur la rue Augusta, ainsi que l’appartement de Trudeau sur la rue Besserer. De plus, en face de la Maison-Laurier, l’église All Saints était le lieu de culte de sir Robert Borden, et c’est là où ses funérailles nationales ont eu lieu. Sir John A. Macdonald et sir Charles Tupper, quant à eux fréquentaient ’église St-Alban the Martyr sur l’avenue King Edward tandis que Laurier allait à l’église Sacré Cœur (sur l’ave. Laurier). Aucune autre avenue au Canada ne peut se vanter d’une telle richesse historique.